Qu'est-ce que
le Secteur du Travail Protégé et Adapté
(STPA) ?

En sollicitant des acteurs du Secteur du Travail Protégé et Adapté, on favorise l’emploi indirect de travailleurs handicapés et le maintien du lien social par le travail. Les revenus ainsi générés permettent de dégager des ressources qui contribuent au maintien dans l’emploi et à l’amélioration des structures d’accueil.

 

Le STPA regroupe trois types d’acteurs :
 

  • Les E.S.A.T. (Établissements et Services d’Aide par le Travail)
  • Les E.A.
    (Entreprises Adaptées)
  • Les T.I.H. (Travailleurs Indépendants Handicapés)
• Ces établissements sont des centres d’accueil pour personnes en situation de handicap. Ils ont pour mission le maintien du lien social par le travail de leurs « usagers ».
• Les E.S.A.T. ont souvent une ou plusieurs activités commerciales.
• Ces activités peuvent varier en fonction de l’E.S.A.T. (700 métiers différents).
• Il y a environ 1 350 E.S.A.T. référencés en France pour près de 120 000 postes de travailleurs handicapés.
• l’entreprise adaptée fonctionne comme une entreprise en milieu ordinaire, mais sa particularité est qu’au moins 80 % des effectifs se composent de personnes en situation de handicap.
• Le handicap des salariés en E.A. est souvent moins lourd qu’en E.S.A.T.
• 66 % des E.A. ont au moins 3 activités.
• Il y a environ 700 E.A. référencés en France pour près de 25 000 travailleurs handicapés.
• depuis 2015, la loi Macron permet aux travailleurs indépendants reconnus travailleurs handicapés de s’inscrire dans ce secteur.
• Les TIH sont majoritairement des TPE (freelances, autoentrepreneurs etc.), spécialistes de leur domaine (RH, graphisme, photographie…).
• Il y a environ 72 000 T.I.H. référencés en France